Immortelle, MPE (Absolu)

Voilà une matière qui parle à tous… Retrouvons-nous dans un maquis corse, (ou pour certains dans les Landes), nous nous promenons à travers les herbes folles, la pinède desséchée, voire caramélisée par le soleil. Le sol dégage alors un mélange très riche de notes ambrées de réglisse, de café, parfois d’épices (curry, fenugrec, celeri), de vieux pruneau, de figue séchée, de cognac. En chemin, on croise aussi des notes boisées, salées, sous-bois proches de la mousse de chêne. Enfin, elle a aussi ce côté très rassurant, humain de notes miellées, cerumen, cire.  Celle d’MPE a pour moi en plus une petite note éponge, mais là je sais qu’il y a débat, je suis la seule à trouver ça paraît-il ! Mais c’est moi qui écris, hi hi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.