Synolide, Synarome (spécialité)

Voilà un musc qui change des autres : un musc un peu sale ! Au départ, on rentre dans une note de terre humide un peu moisie, comme un jardin après une journée de pluie, puis des notes vertes se révèlent : comme des haricots qu’on équeute, des courgettes qu’on épluche. Lorsque l’on patiente un peu, une petite note fleurie apparaît, timide mais présente : poudrée comme un lilas mais toujours aussi terreuse qu’une jacinthe. Enfin, au bout de quelques minutes, plus de doute possible, on rentre bien dans le musc, lacté, doux et rond.

Benzoate de linalyle, Givaudan, (molécule)

Il faut vite sentir cette note avant qu’elle ne s’échappe. Un petit air d’exotisme vous envahit : des notes vertes de jardin tropical, de feuilles froissées, de terre humide, d’ anti-moustique (effet linalol), d’ épluchures de carottes, une note légume comme celle que l’on retrouve dans les savons de colo. Le fond part assez vite, dommage, mais laisse un très léger effet Sandela®.

Le fournisseur indique qu’il peut être utile dans une tubéreuse, étonnant au départ mais peut apporter son côté terreux …